Municipales 2014 (archives)

Archives des élections municipales mars 2014

Notre programme
(Pour télécharger : cliquer sur l'image)



 Notre liste
 "Résistons par les Actes"
 Liste soutenue
par le Parti de Gauche-FDG et le NPA
(Cliquez sur l'image)

XI/ Promouvoir l'émancipation citoyenne 3/3 :

le sport

Dans ce domaine, il nous paraît important de bien discerner ce qui relève du service obligatoire à rendre à la population : permettre au plus grand nombre d’accéder à une pratique sportive choisie.
Nous donnerons au service public de l’éducation physique et sportive les moyens optimum pour remplir sa mission. En ce qui concerne la pratique sportive de haut niveau, elle relève pour nous de financements privés.
Nous réorienterons le ticket sport.
Nous demanderons une participation effective aux clubs du territoire pour l’initiation à une pratique sportive, dans les quartiers....
Nous étendrons la compétence de l’Office Municipal des Sports à la CDC.

X/ Promouvoir l'émancipation citoyenne 2/3 :

la Culture

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Confrontées à toujours plus d’austérité du fait des désengagements financiers, les politiques culturelles sont souvent de celles qui servent de variables d’ajustement. L’autre tentation est d’en faire une valeur marchande à laquelle on applique la « mise en concurrence ».

Pour nous la culture, moyen d’émancipation et de libération de l’être humain, est de l’ordre du service public.

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Tout en admettant l’idée que la taille et les moyens de notre ville ne nous permettront pas tout, nos objectifs seront d’assurer une présence permanente de la culture et de l’art dans la cité, dans ses institutions dédiées mais aussi dans l’espace public et bien sûr de donner les moyens à tous d’y accéder gratuitement
Mais il ne s’agira pas d’instrumentaliser la culture comme c’est souvent la tentation des élus locaux, mais bien au contraire de libérer la créativité des professionnels et des artistes.

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous décentraliserons les actions culturelles dans tous les quartiers.

Nous développerons un lieu artistique social et solidaire, ouvert à tous et gratuit pour y trouver des espaces créatifs comme critiques.

Nous développerons des actions ciblées jeune public, avec les partenaires concernés.

Nous ouvrirons une véritable médiathèque (CDC), gratuite pour les citoyens cognaçais.

Nous développerons et encouragerons la lecture publique, notamment avec des bénévoles, dans le cadre d’un réseau local des médiathèques et des bibliothèques.

Nous retravaillerons, avec le comité de jumelage et les citoyens cognaçais, la finalité de cette structure. Nous proposerons la mise en place d’une véritable coopération entre les citoyens des villes jumelles.

 

Troisième tract


X/  Promouvoir l'émancipation citoyenne 1/3 :

l'Éducation et la Jeunesse

Photo JM. Pascal
Alors que le modèle éducatif de notre République est sujet à critiques diverses, d’origines et d’intentions parfois douteuses, nous entendons faire jouer totalement à la commune son rôle d’accompagnant et de stimulant de la collectivité éducative en charge de l’enseignement primaire et maternelle.

Dans les chais Monnet, nous installerons le Foyer des Jeunes Travailleurs (FJT) et le Centre de Formations des Apprentis (CFA).
Nous déplacerons le centre de loisirs sans hébergement Le Petit Parc (trop vétuste).

Nous développerons des réseaux de lecture et d’ateliers d’écriture avec les ressources locales.

Nous développerons et promouvrons les actions favorisant la citoyenneté (éducation populaire...)

Nous transformerons l’Espace-Jeunes en MJC.
Nous favoriserons le volontariat international des jeunes.

Nous remettrons dans le cadre municipal le centre de loisirs de Crouin.

Nous reverrons les mesures mises en œuvre suite à la réforme des rythmes scolaires.


Nous décentraliserons les spectacles au sein des écoles.

Nous rendrons gratuits les spectacles jeunes de l’Avant-Scène, sur réservation.

Nous rendrons gratuits les repas de la cantine, pour les enfants des demandeurs d’emploi et des travailleurs pauvres.

Nous permettrons, dans le cadre de la gratuité d’usage, aux enfants des demandeurs d’emploi et des personnes vivant des minimas sociaux et des travailleurs pauvres d’accéder à la piscine gratuitement.

IX/  Une économie respectueuse


Commerce et artisanat

Le développement aventureux des zones commerciales et artisanales, en périphérie de la ville, a depuis longtemps conduit à une vitalisation économique des quartiers et porte un coup mortel au centre-ville.
 Nous proposerons aux acteurs économiques de Cognac (commerçants, artisans, leurs chambres consulaires, leurs associations, mais aussi aux consommateurs et à leurs groupements) d’imaginer un programme pluriannuel d’actions et d’aménagements qui aura pour objectif d’inverser cette tendance.


Entreprises

Dans un environnement économique dominé par un produit à haute valeur ajoutée, nous pensons qu’il est possible de diversifier les activités, en particulier dans les domaines liés à l’écologie, à l’intelligence artificielle, à l’alimentation bio et à l’organisation des circuits courts, au service de l’humain en privilégiant les structures liées à l’Economie Sociale et Solidaire. Pour respecter cet engagement, nous nous inspirerons de la planification écologique pour développer l’économie du bassin d’emploi cognaçais. 


Nous préempterons les locaux sans repreneur pour favoriser l’implantation de commerces de proximité : .

Nous mettrons en place une vraie Zone Bleue…

Nous étudierons le rachat de l’ancienne imprimerie, en centre-ville, pour aménager un square et un parking gratuit.

Nous encouragerons l’implantation d’un magasin de producteurs locaux.

Nous développerons une ceinture maraîchère bio pour alimenter, entre autre, nos cantines.

Nous favoriserons le bio à la cantine et l’achat des denrées alimentaires en circuits courts.

Nous accompagnerons le développement d’une agriculture nourricière, sur la CdC.

Nous garantirons la préservation et le développement d’espaces agricoles, au niveau de la CDC.

Nous organiserons, sur notre bassin d’emploi, dès le début de la mandature, des états généraux de l’emploi.

Nous mettron en place un espace  de concertation des acteurs économiques, sociaux et des citoyens.

Nous favoriserons l’implantation d’Entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire.

Nous créerons un espace collectif d’entrepreneurs.

Nous favoriserons l’émergence de lieux d’économie alternative pour lutter contre l’obsolescence programmée et favoriser l’échange de savoirs.

Nous ouvrirons une pépinière des métiers d’art pour conserver un savoir-faire non délocalisable.

IIX/ Notre programme : Un cadre de vie pour favoriser le bien vivre (Urbanisme et logement, Patrimoine et tourisme) 3/3

Urbanisme et logement

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Si des domaines doivent être particulièrement pensés en appliquant les principes de l’écosocialisme*, c’est bien celui de l’urbanisme et du logement.

L’urbanisme pose la question de la consommation de l’espace, celle de l’intégration de la ville avec son environnement proche, les communes voisines, au cœur d’une région à dominante rurale et celle des interactions entre l’activité urbaine, commerciale et industrielle, et l’activité agricole du Pays.

Le logement doit être accessible à tous, doit permettre la mixité sociale, être un lieu de vie, mais aussi respectueux de l’environnement et économe en énergie.

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Dans ces domaines plus que d’autres, la parole citoyenne, celle des associations et celle des professionnels, autres que les bureaux d’études, devront être sollicitées, reconnues, respectées.

Nous lutterons contre l’étalement urbain et favoriserons la densification de l’habitat.


Nous réaménagerons les quatre entrées de ville.

Nous étudierons la possibilité d’une jonction commerciale entre la rue d’Angoulême et la rue Saint Martin par la place Jean Monnet.
Photo JM Pascal
Nous n’autoriserons plus de permis de construire aux grandes surfaces.

Nous créerons quatre ronds-points minimalistes, en régie.

Nous limiterons fortement la publicité en ville et dans la Communauté de Communes.

Nous envisagerons la restauration des quais.

Nous développerons un tourisme authentique autour du fleuve, du vignoble et des entreprises qui ont façonné notre bassin de vie.

Nous étudierons la possibilité d’ouvrir sur le site Monnet un centre culturel dédié à l’Europe.

Nous restaurerons les deux tours emblématiques de Cognac, afin de les ouvrir au public.

Nous proposerons aux touristes des voitures et des vélos électriques, en priorité aux personnes à mobilité réduite.

Nous ouvrirons une Auberge de Jeunesse, sur le site des chais Monnet.

Nous développerons implantation de bornes wifi en centre-ville et dans les quartiers.

Patrimoine et tourisme

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
La richesse et la diversité du patrimoine bâti, artistique, intellectuel, économique, social, événementiel... accumulés au cours des siècles font de Cognac une cité exceptionnelle et représentent une potentialité touristique qui ne doit pas relever d’une exploitation commerciale banalisée comme c’est trop souvent le cas .

Plus que la recherche de labels ou de slogans, c’est une offre touristique d’échanges culturels et humains, d’accueil et de rencontres, de préservation et d’innovation que nous voulons développer.

Nous sommes persuadés que l’exemplarité démocratique de la politique que nous conduirons s’ajoutera au patrimoine commun comme un supplément de notoriété.

 

 VII/ Notre programme : Un cadre de vie pour favoriser le bien vivre (Transports, Voirie et espaces verts) 2/3

Transports

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Même à Cognac et dans son agglomération, il n’y a pas de « vivre ensemble » sans un réseau public de transports en commun efficient au service de tous.

Nous proposons un réseau dont le maillage sera efficace, l’accessibilité assurée pour les handicapés, la fréquence de passages garantie et l’accès gratuit.

Ce sera possible dans le cadre d’une régie directe qui n’a ni à rémunérer les actionnaires ni à privilégier la notion de rentabilité au détriment du service public

Nous mettrons en œuvre des déplacements doux (plan vélo, zones de rencontre...)

Nous encouragerons le covoiturage et nous réaliserons des aires réservées à cet effet.

Voirie et espaces verts

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Il faut que les citoyens s'approprient les espaces verts, dans une optique de gestion durable, en ce qui concerne leur aménagement, leur entretien et leur devenir.

Nous rendrons accessible un des côtés du pont de Saint Jacques aux vélos.

Nous mettrons, prioritairement, un terme aux problèmes récurrents posés par les eaux pluviales avec le SIACC et Grand Cognac.

Nous mettrons en place, en ville, des espaces collectifs de plantations alimentaires à libre disposition.

Partout, nous mettrons systématiquement en place des plantations vivaces.

Nous intensifierons les actions de maintien de la propreté, en ville.

Nous continuerons à développer la politique de «terre saine».

 

VI/ Notre Programme : Un cadre de vie pour favoriser le bien vivre (Eau, assainissement, énergie et Ordures ménagères) 1/3

 

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
La ville n’est pas qu’un lieu où l’on habite, travaille, consomme, c’est un lieu où l’on vit avec d’autres, il faut en faire un lieu attrayant, agréable, qui favorise l’échange et l’épa-nouissement personnel, un lieu du « bien vivre ensemble ».

Mais pour des élus de gauche, la ville est aussi le lieu où doivent s’exprimer et s’affirmer les valeurs laïques de la République.

Nous voulons une ville attrayante, agréable qui favorisera l’échange et l’expression, où chacun pourra trouver sa place et bien y vivre.

Eau, Assainissement et Énergie

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Cédant aux sirènes libérales, les élus locaux ont renoncé à maîtriser la gestion et la préservation d’un bien commun, l’eau. Ils en ont fait une valeur marchande et ô combien juteuse pour les actionnaires de quatre ou cinq multinationales.

La prise de conscience de cette aberration est amorcée, des collectivités de tout bord re-municipalisent.

Nous nous inscrivons dans ce mouvement avec la certitude que les économies faites sur les dividendes, qui ne seront plus distribués, contribueront largement à l’amélioration du service, à la réduction des coûts, voire à la gratuité d’usage pour les premiers m3 ménagers.

Nous prendrons toutes les initiatives qui sont de la compétence de la commune et de la CDC pour encourager le développement et l’utilisation des énergies renouvelables et surtout pour diminuer la consommation énergétique en partant du principe que l’énergie économisée est d’abord celle qui n’est pas consommée.

Ordures ménagères

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Maintenir la gestion des déchets dans le cadre d’un service public optimisé est pour nous un engagement que nous prenons avec deux objectifs : maîtriser les coûts et engager des actions significatives de réduction à la source, en direction des ménages mais aussi et surtout en direction des plus gros émetteurs.

Dans ce domaine aussi les déchets non produits sont les déchets les plus économiques pour le porte-monnaie des ménages et les plus respectueux de la planète. Les services seront à la pointe de ce défi !

Nous déléguerons la collecte des déchets à Calitom (Service Public).


Nous réduirons la fréquence du ramassage de verre et ajouterons des conteneurs collectifs.

V/ Notre programme : Sûreté / prévention

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Quand le pacte social est rompu comme il l’est aujourd’hui, quand son socle n’est plus l’intérêt général mais celui d’une classe dominante « gavée », quand pauvreté et précarité sont le quotidien et/ou le futur de beaucoup de nos concitoyens,  nous affirmons que la conséquence  la plus visible en est l’installation de l’insécurité.


Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
En opposition au discours lénifiant, caustique et démagogique, ce qui guide notre engagement politique c’est l’affirmation de la centralité de l’humain dans notre projet, seule manière de pacifier l’environnement social et de lutter efficacement contre l’insécurité

Nous mettrons en place un ilôtage effectif, dans chaque quartier.



Nous mettrons la Police dans de nouveaux locaux adaptés.

Leurs missions, complémentaires de celles la Police Nationale, seront axées sur la prévention, la médiation, l’écoute et la proximité

 IV/ Notre programme : la Culture

Confrontées à toujours plus d’austérité du fait des désengagements financiers, les politiques culturelles sont souvent de celles qui servent de variables d’ajustement. L’autre tentation est d’en faire une valeur marchande à laquelle on applique la « mise en concurrence ». 
Pour nous la culture, moyen d’émancipation et de libération de l’être humain, est  de l’ordre du service public.

Les Abattoirs - Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Tout en admettant l’idée que la taille et les moyens de notre ville ne nous permettront pas tout, notre objectif sera d’assurer une présence permanente de la culture et de l’art dans la cité, dans ses institutions dédiées mais aussi dans l’espace public et bien sûr de donner les moyens à tous d’y accéder gratuitement.

Mais il ne s’agira pas d’instrumentaliser la culture comme c’est souvent la tentation des élus locaux, mais bien au contraire de libérer la créativité des professionnels et des  artistes.

Nous décentraliserons les actions culturelles dans tous les quartiers.
La Bibliothèque - Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous développerons un lieu artistique social et solidaire, ouvert à tous et gratuit pour y trouver des espaces créatifs autant que critiques.

Nous développerons des actions pour jeune public, avec les partenaires concernés.

Nous ouvrirons une véritable médiathèque (CDC), gratuite pour les citoyens Cognaçais.

Le musée - Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous développerons et encouragerons la lecture publique,  notamment avec des bénévoles,  dans le cadre d’un réseau local des médiathèques et des bibliothèques.

Coup de Chauffe - Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous retravaillerons, avec le comité de jumelage et les citoyens cognaçais, la finalité de cette structure.  Nous proposerons la mise en place d’une véritable coopération entre les citoyens des villes jumelles.

 

 

 

 

 

 

Second tract



III/ Notre Programme : L'action sociale

marcovdz certains droits réservés
La solidarité   concourt à construire et cimenter les relations entre les personnes. Elle produit du lien social, lorsqu’il s’agit de répondre aux attentes des personnes en situation de précarité, handicapés, chômeurs ou encore personnes âgées dépendantes. Elle devient un devoir de justice sociale qui requiert la mobilisation active de tous les intervenants.


Localement, nos actions répondront aux difficultés clairement identifiées en mobilisant les acteurs et les moyens adaptés aux situations 
Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Dans l’espace communal et inter communal, nous entendons bien donner à un Centre Intercommunal d’Action Sociale la mission de conduire ces actions de solidarité dans un esprit d’indépendance et d’imagination, en s’affranchissant des dispositifs technocratiques.


Les associations qui ont depuis longtemps fait leurs preuves dans le champ social solidaire seront fortement écoutées, associées, encouragées, soutenues ; par contre toutes les dérives à relent communautariste  ou identitaire, contraires aux principes laïques, qui aboutissent trop souvent à la stigmatisation des personnes fragilisées, ne pourront prétendre aux soutiens publics.



Car cette mobilisation générale de la société, de ses institutions à l’endroit de nos concitoyens en difficulté nous la voulons respectueuse des personnes, tendue vers un objectif de justice, de démocratie, de partage pour favoriser l’accès de tous aux droits élémentaires, seul gage du « bien vivre ensemble »


Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous instaurerons la gratuité d’usage pour : les transports, le théâtre, les premiers mètres cubes d’eau potable, les connexions wifi...



Nous créerons des jardins partagés et des potagers en libre service.



brunolaon certains droits réservés
Nous rendrons la ville plus accessible aux handicapés



Nous favoriserons l’habitat participatif (ancien hôpital).



Pour répondre aux besoins des habitants du territoire Grand Cognac, par souci d’efficacité et de cohérence, nous envisagerons la création d’un Centre Intercommunal d’Action Sociale (CCIAS) qui se substituera au CCAS de Cognac.

 ...............

Nous ouvrirons une résidence auto gérée en centre-ville pour les séniors.



Nous ferons évoluer le Cep’ âge, dans le cadre d’un fonctionnement participatif.

 ...............

Nous redéterminerons la nature du champs d’intervention respectifs de la commune et des associations (ASERC, Info 16, mission locale...).



Nous donnerons les moyens nécessaires pour pérenniser le fonctionnement des associations qui œuvrent dans le champ social, sur la base d’une convention qui fera l’objet d’un suivi et d’un accompagnement.
Résistons par les Actes

 

II/ Notre Programme : la démocratie citoyenne
et la
gouvernance

Géoportail
La démocratie locale n’est ni un gadget ni un concept fumeux. Pour nous, elle est indispensable pour parvenir à la cons- truction d’un bien vivre collectif.

Les citoyens disposeront des moyens de la bâtir et de la faire vivre en permanence, dans le cadre d’un pro- cessus permanent de réflexion / propositions.
Nous préparerons systématiquement, en amont, les réunions de la Communauté de Communes (CdC) et du Conseil Municipal.

Nous ne cumulerons pas les mandats.

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous étendrons les champs d’interventions des Conseils de Quartiers.

Nous utiliserons le référendum  pour les grandes questions.
Nous articulerons le travail des Conseils de Quartiers avec les commissions municipales.

Le bulletin municipal permettra l’expression des élus des différents courants de pensée.

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous gérerons les Services Publics délégués (régie pour : l’eau, l’assainissement, le transport, les déchets...)


Nous attribuerons aux Conseils de Quartiers, une enveloppe financière consacrée à la voirie et aux espaces verts.
Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Redonner crédit à la démocratie élective et donc aux élus, passe par une exigence d’information, de consultation, de prise en compte des idées, de débats équilibrés, de transparence et de déci- sions prises dans les règles fixées par la Loi.
Elle passe aussi par le stricte respect des procé- dures, le souci permanent de rendre compte et l’ap- plication du principe de non cumul des mandats.
Résistons par les Actes


I / Un budget discuté et construit avec le citoyens


Photo J.M. Pascal
Aujourd'hui, les partis dominants qui ont alternativement en charge les affaires de l'état, comme celles des collectivités territoriales, sont paralysés dès qu’on parle finances  par la situation de crise qu’ils ont largement contribué à imposer. L’œil fixé sur la sacro sainte réduction de la dette et l’impérative baisse des dépenses publiques, ils sont incapables d’imaginer et d’établir un budget autrement que figé dans le carcan du respect des équilibres.

Nous pensons nous au contraire que dans le cadre de l’élaboration d’un programme pluriannuel, en faisant appel à l’intelligence et à la créativité collectives il est possible de rétablir plus de justice sociale et de faire régresser l’austérité au moyen d’orientations et de priorités budgétaires clairement définies. 

Photo J.M. Pascal
Ainsi l’instauration de la gratuité d’usage, loin de représenter une charge supplémentaire, va générer des économies directes : les moyens techniques et humains déployés pour recouvrer les sommes, traquer les mauvais payeurs, coûtent plus cher que les recettes attendues et des retombées induites.


L’argent économisé par les familles leur redonnera un peu de ce pouvoir d’achat que la stagnation des salaires leur réduit tous les jours.

Quelques propositions :

Nos investissements feront l’objet d’une programmation  pluri annuelle. 


Nous étudierons la possibilité de revoir le montant de la Dotation de Solidarité Communautaire.


Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous réaliserons un audit citoyen de la dette, afin de mesurer notre capacité à entreprendre et d’avoir une vue la plus précise possible de la situation financière de la Commune et de la CDC.

Nous mettrons en place une commission financière composée de citoyens, d’acteurs économiques et associatifs. La présidence sera proposée aux élus de la minorité.


Le budget se fera en rupture avec les approches austéritaires et institution-nalisera la gratuité d’usage.


Nous n’augmenterons pas les impôts.

Résistons par les Actes




Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Notre programme est bouclé
Il est sur la route de l'imprimerie...

A compter du lundi 3 Février, chaque jour, nous lèverons le voile, sur un
des six axes du programme

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange

Brigitte Bonneau, sur France Bleu La Rochelle,

Le programme est en cours d'élaboration. Les commissions travaillent et nous continuons de solliciter vos avis, vos propositions.
Il sera prêt en janvier 2014. En attendant, reportez-vous aux grands axes déjà publiés et mettez vos commentaires en ligne sur le blog...

Notre engagement

Nous avons la conviction que seul un programme municipal de Gauche authentiquement anticapitaliste peut relever le défi de l'austérité et de la régression sociale que nous impose l'idéologie dominante.
Nous affirmons qu'une
équipe de Gauche, respectueuse des différentes sensibilités qui la composent, peut et doit mener des actions exemplaires pour :

  • Revaloriser les services publics, Santé, Éducation,
  • développer à tous les niveaux la démocratie citoyenne,
  • donner la priorité à la solidarité et à l'écologie,
  • promouvoir des politiques culturelle, sportive et associative résolument émancipatrices.

Nous ne nous résignons pas ! Il est possible de proposer un projet politique, dont l'objectif moteur sera de répondre à la situation dégradée de l’économie, de l’environnement et du social, au travers d’un projet qui se déclinera nécessairement dans le cadre de priorités pluriannuelles.

Nous serons des élus qui agiront pour l’ensemble de la population  en construisant, dans la concertation, une ville, où l’Humain sera au centre de nos préoccupations, une ville tournée vers l’avenir où les jeunes, les seniors, les handicapés, les femmes, les hommes... aimeront vivre.

Nous voulons une vraie démocratie à Cognac qui permette une vraie expression politique des citoyens et nous vous en donnerons les moyens. Nous prendrons en compte, en permanence, l’avis de la population et nous expliquerons les choix du Conseil Municipal qui doivent inévitablement promouvoir une Ville au service des citoyens.


       Nous voulons que la Commune offre un cadre de vie rénové, avec un développement réfléchi de l’environnement, par un urbanisme moderne, écocitoyen.


       Nos orientations budgétaires seront claires : elles mettront en œuvre la gratuité d’usage. Elles permettront de dépasser l’austérité « fatale ». Elles dynamiseront le futur en offrant à chacun, une perspective positive compatible avec un développement raisonné de la Cité où chacun doit avoir sa place .


      Nous devons arrêter de développer une économie libérale. Nous devons penser à impulser une alternative anticapitaliste.


      Nous voulons une municipalité attentive à ce que la politique de la Communauté de Communes soit inspirée des mêmes valeurs.


      Nous serons impliqués et actifs pour une politique  audacieuse, innovante au sein de Grand Cognac qui favorisera la création de nouvelles activités économiques « responsables », un bassin d’emplois diversifiés et un aménagement concerté et partagé. Nous serons attentifs à éviter toute rupture avec le territoire rural dans lequel il s'inscrit.


      Nous veillerons à ce que tous les personnels municipaux soient mobilisés au service de tous, que leur professionnalisme soit reconnu et valorisé et que leur statut soit respecté.


      Bien conscients qu'une telle politique ne peut se construire sans une implication maximale de ceux qui en auront la charge, nous respecterons strictement le non cumul des mandats et dans toute la mesure du possible légal, le non cumul des fonctions.


Nous nous inscrirons aussi résolument dans une démarche politique  de combat d'idées qui se déclinera du local au transnational pour apporter des réponses globales aux défis écologiques, économiques et sociaux auxquels nous confronte la finance.


Les élections municipales et européennes  de 2014  sont des étapes de la mobilisation nécessaire pour atteindre cet objectif.


C'est pourquoi nous proposons et rassemblons sur un projet de société radicalement différent et qui se soustrait aux discours et aux intérêts dominants.


C'est l'engagement que nous prenons car les citoyens de notre liste ont tout ce que l'ambition ne peut acheter : des convictions, de l'enthousiasme et la Liberté.


C’est l’engagement que nous prenons pour l'élection municipale des 23 et 30 mars 2014.


Venez nous rejoindre !!!!!



Nos avis

Photo JM Pascal ©
Nos réflexions sur les sujets ci-dessous 
Donnez votre avis et vos contributions
  1. La piscine 
  2. Complexe Aquatique : Souvent raison varie...
  3. Les chais Monnet 
  4. Les Chais Monnet et l’ancien hôpital
  5. Le CFA 
  6. Les rythmes scolaires : on ne s'en T.A.P. pas !
  7. Comité de Quartier
  8. La démocratie municipale 
  9. Le commerce 
  10. Les services publics
  11. La gratuité d'usage
  12. Le fief Caillon et le PLU
  13. L'urbanisme 
  14. Le sport
  15. La solidarité sociale 
  16. Planification écologique
  17. Sécurité sûreté
  18. S comme Sécurité ou Sûreté
  19. Puisque l'on parle de sécurité à Cognac, parlons de sûreté et de prévention...
  20. Logiciels Libres
  21. Contrat Local de Santé
  22. Emplois d'Avenir
  23. Les Partenariats Public-Privé (PPP) 
  24. Billet  d'humeur
  25. Le courrier de la Candidate
  26. Communiqué de Presse : la rupture du PC
  27. Le réseau chaleur
  28. Belliot/Lassalle... Même combat.. Même charte ?
     

Revue de presse de la campagne

Le photographe... photographié (Philippe Menard SO et Stéphane Urbatjel CL)
Syvie Mamet siège à la CdC Cognac